Adeline : l’interview

Adeline, c’est le petit ange de la techno. C’est la petite voix de la radio. Adeline c’est un univers poétique et mélodique. Adeline c’est une artiste qui ressent la musique et qui te l’offre dans chacune de ses tracks et mix. Dans cette interview elle nous parle de sa créativité et de son background et c’est fort intéressant.

 
Bastien de Pépites Troniques : Hello Adeline, Comment vas-tu ?
Hi Adeline! How are you?

Adeline : Ça va bien, merci ! Je viens juste de me faire un sandwich faible en glucide avec de la farine de noisette et ça m’a donné assez d’énergie pour escalader une montagne !
I’m feeling great thank you! Just had one of my home made low-carb sandwiches (made with nut flour) and it gave me enough energy to climb a mountain!

Je t’écoute depuis quelques années maintenant et je reste toujours scotché sur la qualité de tes mixs. Tes trackslists sont toujours bien assorties et font ressortir la face mélodique, deep et puissante de la techno. C’est quoi ta recette ?
I listen to you since many years as a dj and I am totaly fond of your mix. They are always melodic, deep and groovy. What is your receipt?

A chaque fois que je prépare un mix ou un podcast je cherche à trouver un juste accord entre les vibrations et les sensations. Cette subtile alchimie se transforme en phrases, et ces phrases se transforment en mix. J’aime à rechercher quelque chose de différent à chaque fois pour aller toujours plus loin.
Every time I make a podcast or mix I search until a find a subtle feeling and flow to follow. That subtle flow turns into phrases, and the phrases turn into a mix. I like to search for something different every time, to push the expression and purpose.

Tu peux nous parler de toi quand tu étais plus jeune. C’est quoi ton background musical ?
Could you speak about your tender age, when have you discovered music ? Could you give us few words about your background?

J’ai été nourri à différents styles et genres de musique, de la salsa au reggaeton car j’ai des racines sud-américaines en passant par le jazz suédois comme Monica Zetterlund. Adolescente, j’ai écouté beaucoup de rock indé : la Suède est par nature une terre du rock et de la musique électronique bien que que je connaissais pas du tout le concept et comment on produisait cette musique. J’aimais simplement ses mélodies et les sons unique et étranges qui résonnaient dans chaque tracks. L’un de mes groupes old school préférés était le groupe pop suédois The Knife. Et sinon, d’un point de vue pratique j’ai joué et chanté des répertoires classiques sur du piano et des orgues avec la paroisse de ma ville.
I grew up being fed all different types of world music, from salsa and reggaeton (I have South American roots mixed with Swedish), to Swedish jazz like Monica Zetterlund. In my early teens I was very fond of both indie rock (Sweden is by tradition a very rock influenced nation) and electronic music, although I maybe didn’t quite grasp the concept of electronic music at the time. I just loved melodies and strange sounds. One of my favourite old school bands from this time was The Knife. Musically I was playing and singing more classically oriented pieces, on piano, on the organ in my town church and in the choir.

Tu as exploré de nombreux milieux et styles. Les productions que tu as signée comme What you got, Make feel et Love Handles You accueillent toutes le son de ta voix…
Numerous productions you produce as What you got or Make me feel and Love Handles You host your voice, do you love sing?

Ma musique vient d’un endroit lointain et introverti.
My music usually come from a deep and introverted place

Pour moi la voix est un important instrument d’expression et c’est le plus de loin le plus personnel. Récemment j’ai travaillé des productions avec beaucoup d’échantillons vocals et pas que des mots mais des sonorités. C’était assez intéressant. Cette réalisation peut créer une atmosphère plus intime et des univers étrange et abstrait.
For me the voice is an important instrument for expression and it’s the most personal to me. Recently I’ve been working a lot with layering vocal cuts and not so much entire words, which has been interesting. It can create an even more intimate atmosphere in a strange and abstract way.





Par exemple, quels genres d’atmosphères tu apportes à tes productions ?
What kind of atmosphere would you like showing through your production?

Ma musique vient d’un lieu lointain et introverti et j’essaie d’installer une proximité avec ça, une union dans le rythme. Je souhaite embrouiller le public avec mes paroles et je veux les empêtrer avec le beat.
My music usually come from a deep and introverted place, and I try to create a closeness through it, a union in the rhythm. I want to confuse people with my lyrics, and I want to entangle them with the beat.

Intéressant. J’adore la profondeur de tes basses, c’est juste dingue. Comment te viens l’inspiration ?
I love the deepness of your bass, it’s just amazing. How do you compose your song?

C’est un véritable challenge pour moi : je suis naturellement une personne « cerveau gauche », je suis plutôt mathématiques et logique, j’ai validé un master en Finances. Donc c’est un grand challenge pour moi de faire et de pas essayer tout le temps de contrôler le résultat. Avec beaucoup de pratiques, j’ai appris à comprendre quel état d’esprit était le plus bénéfique pour la création musicale et comment à me mettre dedans quand je ne le suis pas. C’est important d’être dans un état ou je peux créer librement sans m’auto-critiquer. Je crois que quand vient le bonne moment c’est excellent pour moi.

Après il n’y a l’étape suivante… ça peut arriver le matin suivant, une semaine plus tard, le mois suivant ou bien juste quelques jours après. Quand mon esprit est à nouveau prêt et quand il y a de l’espace pour commencer un nouveau cycle de création, j’écoute ma production et je décide ce que grade, ce que je travaille et ce que je retire.

En général j’écris une musique qui commence avec le squelette, c’est à dire que je démarre mon track avec un rythme et vient s’ajouter assez brutalement une harmonie et des sons. Quand j’ai la mélodie je peux commencer à travailler les vocales. C’est la même démarche que mes mix je cherche un accord parfait entre les vibrations et les sensations pour me guider. Après toutes ces phases, les décisions peuvent être prises. Que vais-je faire de ce track d’un point de vue plus technique.
This has been an interesting challenge for me, I’m naturally a left brained person, I’m very mathematical and logical (I’ve got a M.Sc. in Financial Mathematics), so it’s been a challenge for me to let go and not try to control the outcome. Through hard practice I’ve learnt to know when I’m in a state of mind that is beneficial to music creation and when I’m not. It’s important to be in a state where I can create freely and not judge myself, when I trust that what comes in the moment is the right thing.

It’s not until the next step, which can be the next morning, another week or month, or just later that day, when I have cleared my mind, when there is space for a new understanding to come in, that I can listen back and decide what to keep, rework or throw away.

Generally I write a song starting with the skeleton, I start with a rhythm, add rough harmonies and sounds. When I have the harmonies I can make a vocal. As when I’m doing a mix I search for a subtle feeling or flow to guide me. After that decisions can be made, and what to make from it on a technically more precise level.

adeline-music



Quel travail ! Des artistes comme Adam Beyer et sa femme Ida Engberg viennent de Suède. Tu peux nous parler un peu plus de la scène underground suèdoise ?
Numerous artists come from Sweden like Ida Engberg, Adam Beyer… Could you speak us about swedish underground scene ?

La scène underground n’est pas vraiment répandue en Suède mais ce pays est un leu unique pour s’inpirer et créer. Je pense que c’est pour ça que nous avons beaucoup de bonne musique et d’artistes internationaux qui viennent d’ici. La Suède est aussi un endroit vraiment propice pour y jouer mais ça reste relativement petit car tu t’arperçois rapidement les endroits pour faire des soirées et les lieux pour y vivre. Ce que j’ai fait, je suis parti 5 ans à Londres et je suis revenu.
The underground scene is not very prevalent in Sweden, but it’s a great place to create. I think that’s why we have so much good music coming out of Sweden, and artists playing abroad. It’s a good place to work but it’s relatively small, so you soon want to look elsewhere for parties to play and places to live. As I’ve done, I’ve been living outside of Sweden for the last 5 years.

Tu animes une émission de radio sur Pulse Radio : Thursdays with Adeline. A chaque épisodes tu nous fais découvrir pléthores de pépites sonores. Ou vas tu digger toute ta musique ?
You have a nice radio show on pulse radio : Thursdays with Adeline. In these episodes I discover you as a dj and a lot of music I love and I mix. I feel a love in deep and melodic house music, where do you find your influences?

Je m’inspire essentiellement des lieux ou je voyage, les gens que je rencontre et ce que je ressens. Chaque émission est inspirée directement de mon invité. Dans le dernier épisode, j’ai rencontré Dinky et tu peux écouter un track exclusif de son nouvel album.
I take inspiration from the places I travel, the people I meet and how I feel. Every show is organically inspired by the guest I have. In the last episode I met with Dinky, and you can hear a track from her new album in the show.





Que recherches tu dans la musique électronique ?
What you are looking for in electronic music?

Mon rêve est de fleurir comme une fleur de lotus à l’aube. J’y trouverai du plaisir dans ce processus. Vivre la journée et faner le soir.
My dream is to flower like a lotus at dawn. I’m finding enjoyment in the process. Living for the day and dying for the night.

J’ai vu que tu travaillais sur une nouvelle production ? Tu peux nous parler de ce projet ?
I see you work on a new music production ? Could tell us about this project ? Is there a new track soon?

La phase créative est souvent longue et durant cette période il peut se passer beaucoup de choses comme de nombreuses renaissances.
J’ai beaucoup de nouveaux tracks qui sont bientôt prêts à voir le jour.
The creative process is sometimes lengthy and I have been going through a couple of re-births. I have a lot of new music that soon is ready to see the light of day.

Quel est ton mot préféré ?
What’s your favorite word?

Adrénaline.
Adrenaline.

Et un dernier pour les gens qui vont te lire…
A last word for people who are reading you ? Adeline, you are amazing. Thank you for this Q/A. We support you!

Merci pour cette interview et rappelez-vous que vous êtes tous géniaux !
Thanks for having me here. Remember, you are amazing!

Écoutez le dernier podcast d’Adeline pour le No Name Ibiza.
Listen to the last No Name Ibiza podcast by Adeline

Cliquez-ici pour découvrir sa tracklist.





Site officiel de Adeline

Écoutez Adeline sur Soundcloud

Adeline sur Facebook

Ces articles vont vous intéresser