eli verveine fonde Tardis records avec Oscar Schubaq

Eli Verveine : l’interview

Djette et productrice de talent, Eli Verveine envisage la musique comme une véritable passion

Co-fondatrice du label suisse Tardis records aux côtés de Oscar Shubaq, l’artiste explore l’univers de la techno avec finesse… Eli Verveine répond aux questions de PépitesTroniques et nous parle de sa musique et ses projets.

Bienvenue dans le monde de Eli Verveine.

Bastien de Pépites Troniques : Bonjour Eli, comment se passe ? peux-tu nous en dire [un peu plus] à ton sujet ?

Eli Verveine : Salut ! Je vis dans le canton de Zurich en Suisse. J’aime la musique. Elle a toujours jouée un rôle important dans ma vie.
Il y a quelques années de ça, quand j’ai découvert la scène techno underground, j’ai commencée immédiatement à être active en organisant de petits évènements et biensûr m’acheter des platines et des vinyles.
j’ai animée avec un ami une émission de musique sur les ondes d’une radio alternative zurichoise.
Aujourd’hui je suis très heureuse de jouer dans le monde entier et de co-gérer le label Tardis Records avec Oscar Schubaq.

Peux-tu nous parler de ton label Tardis records ?

L’idée derrière le label est de produire la musique des artistes qui ont eu une grosse influence sur Oscar Shubaq et moi-même, principalement ceux des années 90. C’est un peu comme un voyage dans le temps. À côté des productions de nos producteurs préfèrés, nous ajoutons seulement nos propres sorties. La philosophie du label est de sortir une musique qui se situe entre le passé et le présent.

Tu es une vraie « addict » aux vinyles, tu as commencé à mixer avec et tu continues encore…

Oui, c’est la chose la plus plaisante et la plus excitante pour moi. J’utilise aussi des cd’s pour digitaliser et enregistrer des productions et je pense que c’est intéressant d’avoir des alternatives comme celle-ci. Quand j’ai un souci avec les platines, j’utilise des cds.
J’aime les vinyles et ça me plaît toujours autant de jouer avec. Biensûr le vinyl ne rend pas meilleur en mix car il y a biensûr d’autres aptitudes à avoir pour exceller… Le moyen en lui-même n’est pas la partie la plus importante – c’est avant tout la passion qui vient s’y ajouter en premier lieux.
Chacun doit utiliser le matériel qui lui convient pour s’exprimer le mieux possible.
Le public qui vient t’écouter et danser sur ta musique ne se préoccupe pas forcément de ça…

Eli, tu es une artiste sensible… Nous sentons beaucoup d’émotions lorsque nous écoutons tes sets… Comment définis tu ta musique ?

Merci ! C’est difficile de poser des mots sur ma musique. Avant tout, la musique doit me toucher. Je joue des tracks d’ambiance qui accrochent et envoûtent le public. J’ai besoin de ressentir ce feeling…

Quelles sont tes influences musicales ?

Je suis influencé par de nombreux courants de la musique électronique. A la base, je dirai que mes racines viennent de la house de Chicago et de la techno de Detroit. Ensuite j’aime la minimale allemande, la techno anglaise et la musique d’ambiance bien entendue.

elie verveine et oscar shubaq tardis records

Tes premières productions parues sur Tardis Records sont co-signèes Eli Verveine et Oscar Schubaq… Comment s’est passée la collaboration ?

Oscar est un très bon ami, nous nous connaissons depuis de nombreuses années. Nous nous sommes rencontrés quand je travaillais dans un magasin de musique. Notre collaboration s’est faite naturellement car on a les mêmes goûts musicaux et le même point de vue… C’est pour ça que se passe très bien pour produire ensemble et co-gérer notre label.

Quels sons font partis de tes favoris et pourquoi ?

J’aime la musique qui dégage une profondeur, brute et hypnotique. Ça dépend aussi vraiment de mon état d’esprit. À chaque instant et sentiment, il y a une musique.

Tes projets pour cette année ?

En perspective pas mal de travail pour le label Tardis Records, du studio et du djing… Restez connecté !

D’ou vient ton nom de dj ?

Je bois beaucoup de verveine !

Un dernier mot pour tous ceux que te lisent ?

Merci à toutes celles et tous ceux qui me suivent depuis toutes ces années ! J’espère vous voir bientôt sur le dancefloor !

Merci Eli pour ton temps et tes réponses : «We support you!»

Merci, j’apprécie !

Eli Verveine sur Resident Advisor

Écouter Eli Verveine sur Soundcloud

Eli Verveine sur Facebook

Tardis Records sur Facebook

Ces articles vont vous intéresser