H.Mess : l’interview

À peine 20 ans et déjà des sets et des productions de qualité. L’un des fondateurs de Texture Hadrien Cosnard aka H.mess réalise le Pépites Troniques podcast #05 qui est bien punchy et surtout bien techno pour votre plus grand plaisir. Si vous aimez ses disques, suivez-le et allez à ses prochains événement du côté de Rennes car ça en vaut véritablement le détour. H.MESS ainsi que toute son équipe de Texture vive pour cette musique noble qu’est la techno.

 
Lancez le podcast et lisez l’interview de Hadrien Mess now!
 

Bastien de Pépites Troniques : Hello H.Mess comment vas-tu ? On a écouté tes tracks et on trouve que tu envoies du très très lourd ! T’es tout jeune en plus. Tu passes ta vie sur les machines ?

H.Mess : Salut Bastien ! Écoute, je suis plutôt en forme, merci pour cette interview !
Pour ce qui est des machines, j’en ai aucune. J’utilises seulement mon ordinateur. J’aimerai bien en avoir mais ça coûte cher. Et oui ! Je passe pas mal de temps sur mon ordinateur comme d’autres font du sport.
J’ai commencé il y a cinq ans et j’expérimente pas mal. Je trouve ça bien fun ! Aujourd’hui j’arrive a faire un peu près la musique que je veux et c’est ça qui m’intéresse.

Comment ça te vient pour créer ta production ?

J’en ai aucune idée, je commence parfois des tracks et les finis jamais. D’autre fois je commence quelque chose et le rendu final n’aura rien a voir. C’est variable d’une prod. à l’autre.
Souvent pour commencer je me décide sur un style ou un genre de track spécifique et puis j’essaie de m’y tenir. J’écoute tout le temps du son et ça m’inspire.
Mais la plupart du temps, j’expérimente des sonorités, des rythmes et je les incorpore au reste, ce qui donne ce que je fais.
Avec la techno, ce qui est intéressant, c’est qu’il n’y a pas beaucoup de codes musicaux. Ça me permet de faire a peu près n’importe quoi !

Quelles sont tes influences ?

J’ai beaucoup d’influences artistiques, aujourd’hui ce qui est bien avec la MAO c’est que tout le monde peut faire sa propre musique, du coup il y a une multitude de producteurs de talent !
J’aime plusieurs styles : la techno militaire et cliquante comme Truncate ; la techno industrielle et mentale comme UVB et la techno mélodique style Jeroen, Search ou DVS1.
Une ville qui m’inspire, c’est Berlin. J’y suis allé une fois et j’y retournerai prochainement c’est sûre. La mentalité, les clubs… Là-bas tout est different de ce qui se fait ici même si on est sur le bon chemin !

texture



Tu es du côté de Rennes, comment ça se passe au niveau de la scène techno locale ?

À Rennes ca commence a bien bouger et c’est cool !
Il y a deux ans on assistait à la naissance de nombreuses associations de musique électronique sur la scène rennaise et donc il y avait beaucoup de soirées.
Aujourd’hui, en plus d’en avoir tous les week-end, il y a de beaux artistes qui passent par Rennes grâce à des associations motivées. Par exemple Boogie-night, Midweek, Silentkraft, Krone, Pulse se bougent beaucoup.
Mais on arrive aussi au fait qu’il manque des lieux à Rennes et qu’il faut maintenant quasiment 6 mois pour réserver une salle.

Tu es fondateur de l’association Texture. Tu peux nous en parler ?

Je suis l’un des fondateurs oui ! L’idée est de proposer quelque chose de différent par rapport au format, à la mentalité et au lieu pour nos events.
On essaie de dénicher des lieux insolites comme des garages, des hangars, des églises pourquoi pas ? Et de proposer des soirées assez longues entre 10 à 12heures de son, avec une ambiance « cool », chacun fait ça vie. Le public qui vient, vient à la base des clubs.

On essaie aussi de mettre en avant le côté artistique made in Texture avec de belles mises en scène, des décorations et des performances live !

Vous organisez de belles soirées sous le signe de la techno. Tu peux nous parler de l’organisation ?

Pour nous, le plus dur c’est de trouver un lieu. Après le reste ça va tout seul. On choisit ensuite le line-up. Puis, on contacte tous les partenaires nécessaires. Niveau organisation on est pas les meilleurs mais on n’en est qu’à la deuxième édition donc on ne peut que s’améliorer !

Les projets pour la suite ?

Beaucoup de projets pour l’année 2015, un event Texture #03 et peut-être une édition #04 qui sait ?
Et pourquoi pas une soirée organisée dans un club.
Et pleins d’autres surprises.

Ton mot préféré ?

Techno bien-sûr ! Ah ah ah !

Un dernier mot ?

Merci et suivez Texture !

Pépites Troniques aime Texture.




Écoutez H.Mess sur Soundcloud

Texture sur Facebook

Écoutez Texture sur Soundcloud

Toutes les photos de Texture sur Instagram

Ces articles vont vous intéresser