Svjet Lana : l’interview

J’ai découvert Svjetlana Begic aka Svjet Lana avec son remix Siren’s Call pour Clarian sorti sur le label de Henri Saiz Natura Sonoris. J’ai tout de suite voulu lui parler.
J’ai eu envie de découvrir cette artiste qui a des goûts musicaux similaires aux miens. Je l’ai contactée et on a pris le temps de discuter. La jeune Svjet Lana a vraiment un bon feeling, elle vit entre Sydney et Berlin et passe la majeure partie de son temps à mixer, remixer et produire. Sympa comme programme, n’est-ce pas ?

 
Lisez cet interview pour apprendre à mieux la connaître. Enjoy!

Bastien de Pépites Troniques : Hey Svjet Lana, comment vas-tu ?
Hey Svjet Lana! How are you?

Svjet Lana : Je vais bien, merci ! Je suis entrain de chiller avec une tasse de thé.
I’m great, thanks ! Just chilling at home, with a cup of tea.

Est-ce que tu peux te présenter ?
I don’t know anything about you. Could you introduce yourself?

Je suis dj et productrice avec un passé un peu agité ! Je suis née et j’ai passée une partie de mon enfance en Bosnie, j’ai vécue dans le sud de l’Allemagne avant de partir vivre à Sydney avec ma famille. J’avais 11 ans. Je suis devenue ne vraie fille de Sydney, mais je ne suis jamais resté aussi loin de l’Europe et très longtemps ; je cherche toujours des nouveaux endroits pour vivre de nouvelles expériences.
Je suis tombée dans la musique très tôt et j’ai testé beaucoup d’instruments mais je n’ai jamais persisté dans l’un d’eux. Je pense que j’ai juste aimée la musique dans tous ses aspects et je ne pouvais pas me concentrer sur une seule chose en particuliers. En ce moment, je suis un peu mieux sur ce point là et finalement, je passe beaucoup de temps à produire de la musique dans mon home studio.
I’m a DJ/producer with a bit of a mish-mash past! I was born and spent my early childhood in Bosnia, lived a little in South Germany before moving to Sydney with my parents when I was 11. So, I’m very much a Sydney girl, but I never stay away from Europe for too long ; always looking for new places to live and experience. I got into music early on and tried my hand at a lot of different instruments and genres but never pursued one thing for long. I guess I just loved music, in all its forms, and couldnt focus my attention on just the one thing. These days tho, I’m a bit better at that part and ultimately, I spend a lot of time producing in my little studio no matter where I call home.

Ça fait longtemps que tu es dj ?
How long do you play as dj?

J’ai commencé à produire bien avant de mixer, ça fait 3 ans et 1 mois précisément. Je me considére encore comme un « bébé dj.»
I’ve been producing for longer than I’ve been DJing – 3 and 1 years respectively. I still call myself a baby DJ actually!

svjet-lana-1



Tu vis actuellement à Berlin…
You live now in Berlin is it your native base or do you travel here to have a dj life?

En fait, je passe mon temps entre Sydney et Berlin. En ce moment, je suis à Sydney et je vais y rester quelques temps pour profiter de la chaleur et bronzer après 2 ans à Berlin et ses hivers terribles.
I split my time between Sydney and Berlin. I’m in Sydney at the moment and will stay here for a little while to soak up the warm weather and get my tan back after 2 years of Berlin and its awful winters!

Qu’es-tu allé chercher à Berlin et qu’as-tu trouvé ?
What do you find in this city?

Berlin est une ville merveilleuse pour une personne comme moi, je veux continuer dans la vie d’artiste et m’investir d’avantage dans la mode. C’est une profusion de culture et d’inspiration – l’ambiance, les gens, l’architecture, l’histoire – et tout ça contribue à une atmosphère détendue. Il y a de nombreux artistes qui vivent à Berlin et ils rendent cette ville vraiment unique. Les clubs sont aussi incroyables.
Berlin is a wonderful city for someone like me, wanting to pursue the artist life in a more serious fashion. It’s steeped with culture and full of inspiration – in the vibe, in the people, the architecture and the history – and it allows for an easy life. The fact so many artists live there really gives the town a unique feeling. The clubs are alright too, I guess.

D’ailleurs tu as joué au Watergate, comment s’est passé ton set ?
Did you play at Watergate, how did you feel the mood during your set ?

La dernière fois que j’ai joué au Watergate, c’était ma première et ça était une étape importante pour moi ! Et j’espère que ce ne sera pas la dernière ! J’ai eu le plaisir de faire le warm-up du label Crossfrontier Audio sur la piste du Waterfloor, ça peut être un peu délicat, mais l’ambiance et les gens étaient parfait et le dance-floor s’est rapidement rempli, j’étais vraiment contente. J’avoue, j’étais sur un nuage après mon set.
Well, the last time I played Watergate was actually my first and it was a huge milestone for me ! Hopefully not the last time either haha. I had the pleasure of warming up the Waterfloor for the Crossfrontier Audio label night, which can be a bit tricky, but the mood of the crowd was perfect and the dancefloor was full from very early on, so I was pretty happy with it. OK OK… I think I was actually on a bit of a high for weeks after!

Et en comparaison avec la scène de Sydney…
Could you give us some words about electronic stage in Sydney and maybe compare to Berlin… ?

Ce sont deux univers complètement différents. Sydney est brillante et lumineuse. À l’inverse Berlin est plus sombre et underground. À Sydney, tu fais la fête en fin de semaine. À Berlin tu fais la fête quand tu veux du soir au matin et toute la semaine si tu veux. À Sydney tu peux trouver une multitude d’évènements de tous genres, alors qu,à Berlin on est vraiment dans un esprit techno. Sydney est plus maniérée tandis qu’à Berlin c’est plus free (quoi que). Il y a quand même certaines similarités car il y a de supers artistes qui viennent jouer dont beaucoup berlinois : la scéne électronique de Sydney à des aires de Berlin. Bref, si tu es quelqu’un qui aime la musique et sortir dans des clubs, Berlin est vraiment l’endroit idéal. Il n’y a pas deux villes comme celle-ci.
The two scenes are worlds apart in so many ways. Sydney is shiny and bright, while Berlin is dark and dirty. Sydney parties on the weekends, while in Berlin, you can party on any night or morning of the week. Sydney has a lot more diversity in events and genres, while Berlin is very much Deep House and Techno oriented. Sydney is strictly controlled by laws, while in Berlin it seems that anything and everything goes. There are definite similarities too – a lot of great acts, especially from Berlin, play in Sydney all the time so the music is great in both places. That said, if you’re someone that loves music or even just clubbing, Berlin is definitely something you should experience at least once, because there is no place on earth like it.

Comment s’est passée ta collaboration avec Clarian pour le remix de son track Siren’s Call ?
How was the collaboration about the remix for Clarian?

Clarian est un jeune producteur que j’apprécie énormément, c’est l’un de mes préférés. J’aime son style, ses sons et l’énergie qu’il transmet dans chacune de ses productions. Donc, naturellement, c’est un honneur pour moi qu’il m’ait demandé de remixer sa track. D’autant plus que cette track est reconnue et appréciée par tous les fans depuis sa sortie.
Clarian is one of my favourite young producers. I simply love his raw and unique sounds and the energy he injects into his productions. So, naturally, it was a great honour to be asked to remix for him. Even more so because the track in question is one that’s been held dear by his fans for a very long time.

Tu as retravaillée Siren’s Call avec ta touche personnelle… Peux-tu nous parler de ton style musical. Sur quoi mets tu l’accent ?
The original track is awesome, you have customize it with your touch… Could you tell us about your music style ?

Sombre et morose ! C’est ce que les gens disent quand ils écoutent mes productions.
Dark and moody ! Haha. Well, that’s what everyone always tells me my productions sound like.

Et tu as aussi rencontré aussi Henry Saiz, car c’est lui qui signe le deuxième remix de Siren’s Call… As-tu travaillé avec lui et échangé à propos de la sortie de vos prochains remix ?
Did you meet Henri Saiz too ? How have you work with him or combinate to do both this remix ?

J’ai rencontré Henry Saiz à Sydney il y a 3 ans. Comme je suis une grande fan, j’assiste à tous ses gigs quand il vient jouer dans ma ville. Nous sommes restés en contact mais ça m’a pris du temps avant que je lui fasse écouter mes productions car à chaque fois ça me rendait nerveuse. Il a vraiment bien apprécié mon travail et j’ai signé un remix of de sa track Love Mythology pour son label Natura Sonoris. Depuis nous avons joué ensemble au Sonar à Barcelone et maintenant on vient de réaliser tous les deux un remix pour Clarian. C’est un mec formidable qu’il est bon d’avoir à ses côtés en tant qu’artiste, donc je suis très reconnaissante de son soutien.
I met Henry in Sydney about 3 years ago. He was in town to play and, as I’m a huge huge fan girl, I attended all of his gigs in Sydney – front row. We kept in touch since then, but it took me a while to show him my productions as I was incredibly nervous about it. He seemed to really respond to them, however, and eventually signed a remix I did of his ‘Love Mythology’ track for his remix album. Since then, we’ve played together at Sonar and have now both remixed for Clarian. He’s a great guy to have on your side as an up and coming artist so I’m very grateful for his support.

Et le prochain artiste que tu aimerais remixer, ce serait qui ?
Who is the next artist would you like remixing ?

C’est difficile à dire mais je pense que ce serait John Talabot. J’aime sa musique.
That’s a hard one but I would have to say John Talabot. I love the sound of everything he touches.





Quelles sont tes influences ?
What are your influences?

J’ai écouté énormément de musique électronique pendant des années et mes influences ont beaucoup variées durant cette période : de Chicane à Daft Punk, en passant par The Prodigy et actuellement Mind Against, Recondite ou encore Tycho m’inspirent… J’aimerai quand même ajouter que mes plus fortes influences viennent de mes proches et amis artistes; qu’ils soient connus ou moins connus, et qu’ils soient des musiciens traditionnels ou des djs, ce sont eux mes influences.
I’ve been listening to electronic music for such a long time that my influences have changed a lot over the years – from Chicane, to Armin Van Buuren, to Daft Punk, to Prodigy, to Mind Against, to Recondite, to Tycho.. Tho I would have to say that, these days, my strongest influences are my amazing artist friends ; big and small, traditional musicians and DJs alike.

Tes projets pour 2015 ?
Your projects for 2015?

Me concentrer sur mes productions donc je vous invite à garder une oreille ouverte sur les prochaines sorties.
To focus on my next releases so stay tuned.

C’est quoi ton mot préféré ?
What’s your favorite word?

Lexicon.
Lexicon.

Est-ce que tu as un dernier mot à partager avec nous ?
Have you a last word for people reading you?

J’aimerais just dire un grand merci à tous ceux qui me soutiennent et tout l’amour que j’ai reçu à ce jour et principalement de toutes les personnes que j’admire dont Henri Saiz et Marc Poppcke de Crossfrontier Audio.
I’d just like to say a big thank you for the support and all the love I’ve received to date, especially from people I’ve always looked up to, like Henry Saiz and Marc Poppcke at Crossfrontier Audio. In 2015, the plan is to focus on more releases so keep an ear out for those in the coming months.

Merci Svjetlana. C’était bien sympa de partager un thé avec toi.

Écoutez le warm-up de Svjet Lana au Watergte pour la soirée Crossfrontier Audio.




Site officiel de Svjet Lana

Écoutez Svjet Lana sur Soundcloud

Suivez Svjet Lana sur Facebook

Ces articles vont vous intéresser