Le nouveau clip hyper trippy d’Alinka à découvrir pour son ode aux dancefloors « Sunday Morning », animée par Rose Bonica.

Le nouveau clip hyper trippy d’Alinka à découvrir pour son ode aux dancefloors « Sunday Morning », animée par Rose Bonica.



Suivant la sortie de son nouvel EP Sunday Morning le 29 février 2021 via Sound of Berlin, Alinka dévoile la vidéo officielle pour “Sunday Morning”, animée par l’artiste Sud-Africaine Rose Bonica.

Image mise en avant : images extraites du clip « Sunday Morning » d’Alinka © Rose Bonica

Rose Bonica commente:
 

“Sunday Morning me rappelle un dimanche matin à faire la fête, j’oublie où je suis, je danse au son de la musique et je me perds. J’avais l’impression que cette figure éthérée, qui ne faisait que danser à travers le temps, était une belle représentation du morceau d’Alinka ».

 
“Sunday Morning” est inhabituellement fascinant grâce à sa construction soignée, une sorte de narration house instrumentale où des motifs rythmiques flottent de part et d’autre, et les synthétiseurs ralentissent puis disparaissent. La track se transforme sans jamais perturber son énergie, 6 minutes d’une magnifique inertie.
 
Composé spécialement pour le projet Sound of Berlin, les mélodies de “Sunday Morning” sont hypnotiques, les lignes de basse puissantes et efficaces. Au plus majestueux, il nous rappelle un Panorama Bar au pic d’un dimanche après-midi.
 
Alinka explique:
 

« J’ai écrit cet EP spécifiquement pour ce projet, il est directement inspiré par mon époque à Berlin. C’est une dédicace aux danseurs et aux dancefloors de Berlin, et l’énergie unique de cette ville. C’est une ode au Panorama Bar, mon club préféré pour jouer et où j’y ai passé de nombreux dimanches magiques”.

 


 


À propos d’Alinka

 

Alinka Femme DJ et productrice de Kiev basée à Berlin
© Aaron Cunningham

 
Née à Kiev en Ukraine, Alinka a appris le piano à contrecœur (sa mère est pianiste), tout en essayant de convaincre ses parents de la laisser jouer de la guitare. Vivant dans un pays communiste, son accès à la musique de l’Occident était limité. Alors que l’URSS s’effondre à la fin des années 80, sa famille émigre à Chicago aux États-Unis en tant que réfugiée juive. Cela deviendra sa première rencontre avec la musique pop, elle tombe follement amoureuse des tubes de Madonna et de Michael Jackson. Puis vint la musique house: Des émissions de radio locales, où l’on pouvait fréquemment entendre des morceaux des légendes de Chicago Cajmere et DJ Funk.

À la fin des années 90, la musique a pris le dessus sur sa vie. Alinka est entièrement immergée dans la scène électronique, elle fait des doubles shifts l’été dans une piscine locale et travaille au noir pour des organisateurs de raves afin de pouvoir s’acheter ses premières platines. En 2001, Justin Long la recrute pour devenir résidente de sa soirée Dotbleep au Smartbar, où elle perfectionne son art pendant près d’une décennie.

En 2012, une rencontre impromptue avec l’ancien chanteur d’Hercule and the Love Affair, Shaun J. Wright, va changer sa vie pour toujours. Leur nouvelle amitié donnera lieu à ce qui sera la première d’une longue série de collaborations. Aujourd’hui installée à Berlin, Alinka a bel et bien trouvé ses marques et son inspiration dans la capitale Allemande, jouant à travers toute l’Europe et les États-Unis.
 
Alinka Sunday Morning EP sur le label Sound Of Berlin

Commander : Sunday Morning EP de Alinka [Sound Of Berlin]

 
Ecouter Alinka sur SoundCloud
Suivre Alinka sur Instagram
Suivre Alinka sur Twitter
Suivre Alinka sur Facebook
Alinka sur Resident Advisor

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Thomas Blondet & Steven Rubin signent EP Sea Sons
Thomas Blondet et Steven Rubin, producteurs de Trip-Hop, collaborent sur un EP « Sea Sons » via Rhythm & Culture Music

Thomas Blondet et Steven Rubin, collaborateurs de Trip-hop, ont sorti le 5 mars 2021 leur passionnant EP Sea Sons avec...

Fermer