You are currently viewing Lumière sur Ela Minus

Lumière sur Ela Minus



La musicienne colombienne, Ela Minus, a sorti de son premier album, acts of rebellion, le 23 octobre 2020 chez Domino. Interprété, produit et enregistré entièrement par elle-même, acts of rebellion est un manifeste sur la simplicité, un appel à se battre, à vivre, à être présent. Le disque aborde des thèmes personnels comme politiques et célèbre la beauté des petits actes de révolution du quotidien. Cette philosophie est évidente dans son nouveau single et sa vidéo, « el cielo no es de nadie », « une ode aux petits actes d’amour quotidiens et constants », chante Ela en espagnol, sa langue maternelle.

Après “they told us it was hard, but they were wrong” et “megapunk,” “el cielo no es de nadie” défie l’idée selon laquelle un acte grandiose a plus d’importance que de petites actions. La vidéo, co-réalisée par Ela et Pepi Ginsberg, présente de captivantes images d’Ela en mouvement sur la scène et dans les couloirs d’un club, ainsi que ses machines. Le clip donne une idée du monde intime d’Ela et nous encourage à développer un lien plus profond avec ceux qui nous entourent. « ‘el cielo no es de nadie’, c’est tout l’amour que je perçois dans les petits actes du quotidien. Le morceau invite à valoriser les actions non héroïques, mais constantes et significatives » explique Ela. « Le titre de la chanson, « el cielo no es de nadie », fait référence à la phrase « Je te donnerai le ciel », une expression couramment utilisée en espagnol lorsqu’on est amoureux. Dans la chanson, je la défie : ‘you can’t give me the sky’ – it isn’t yours to give’ (tu ne peux pas me donner le ciel, il ne t’appartient pas de le donner) ». Ela Minus en dévoile davantage sur act of rebellions, lors d’une interview donnée à WODJ MAG.

Regardez le clip du nouveau single d’Ela Minus « el cielo no es de nadie » :





Avant d’entamer une carrière en tant qu’artiste électronique solo, adolescente, Ela jouait de la batterie dans un groupe de hardcore. La musicienne a intégré le groupe à l’âge de 12 ans et a joué avec eux pendant près d’une décennie. Ela est ensuite partie aux États-Unis pour étudier au Berklee College of Music où elle a obtenu une double licence de batterie jazz et de conception de synthétiseurs. Ce parcours itinérant lui a inculqué la conviction que nous avons tous le pouvoir de changer les choses, et en approfondissant son travail avec les synthétiseurs, elle a vu un lien évident entre la liberté de la scène DIY dans laquelle elle a grandi et la culture des clubs. « Je m’identifie profondément à la culture des clubs et je veux faire de la musique pour danser » raconte Ela. « Je veux aussi faire des chansons au sens traditionnel du terme, avec des mélodies, des paroles et du chant. Je veux faire des chansons qui accompagnent les gens à travers les années ».

Utilisant uniquement des synthétiseurs hardware pour jouer, écrire et enregistrer, Ela crée une musique électronique complexe qui dégage une chaleur vibrante ; une déclaration à la fois austère et festive que notre souffle n’est pas infini. Ses mots percutants et envoûtants sont cathartiques, en partie grâce à l’approche qu’elle adopte pour les écrire. « Je commence toujours à écrire seule et de façon spontanée », dit-elle. « Une fois que j’ai quelques mélodies dont je suis satisfaite, je prends instinctivement le micro et je chante une phrase sur l’une d’elles. Je garde toujours cette première phrase ».

Sur ‘acts of rebellion’, nous devinons les histoires cachées derrière les choses du quotidien. nous percevons la personnalité et le point de vue d’Ela ; nous sentons sa présence. La pochette est une photo d’Ela Minus, la plupart de son visage est caché mais ses yeux sont très nets et perçants. Avec son album, Ela nous demande de prendre contact non seulement avec elle, mais aussi avec les gens qui nous entourent. Elle nous invite à laisser nos gadgets derrière nous au profit de communautés de chair et de sang. Elle nous demande de penser, de danser et d’aimer, pendant qu’elle choie l’humanité avec ses machines qui résonnent et bourdonnent à ses côtés et qui, à leur tour, nous font nous sentir plus vivants.

Ela Minus partage également des posters et des visuels de projections DIY et invite ses fans à diffuser ces petits outils de révolution dans notre quotidien. Les éléments sont téléchargeables via son site elaminus.com, puis accéder au menu ‘participate’.

Site officiel de Ela Minus
Ecouter Ela Minus sur SoundCloud
Suivre Ela Minus sur Facebook
Regarder Ela Minus sur YouTube