youtube techno music

25 tracks Techno aux millions de vues sur YouTube

Sur YouTube on trouve toute la musique de la planète tous les genres et tous les styles. De la techno à la deep-house en passant bien entendu pour la musique house, la minimale… qu’on le veuille ou non, si des tracks ont été cliquées plusieurs millions de fois sur la plateforme YouTube, c’est que les morceaux nous ont capté par leur puissance, leur mélodie, leur originalité. Les producteurs qui signent ces pépites techno ont du talent. Laurent Garnier, Nina Kraviz, Amélie Lens, Ellen Allien, Kiasmos, PK pour ne citer qu’eux, marquent l’histoire de la musique Techno dans ses grandes lignes.

 
Que ce soit de l’underground à la techn-house, les styles et les genres de la Techno se s’expérimentent depuis plus de 30 ans pour le plaisir des passionnés et des fans qui se laissent séduire par cette pluralité de sons. Ecoutez ces tracks de musique Techno qui ont franchi les millions de vues et d’écoutes sur YouTube.
 

Laurent Garnier – Crispy Bacon

 
Sorti en 1997 sur F Communications, cette piste techno produit par Laurent Garnier intitulée Cripsy Bacon fait partie des tracks techno des plus écoutées sur YouTube. Avec presque 2 millions d’écoutes, Crispy Bacon est un classique qui se positionne comme une référence incontournable dans l’histoire de la musique électronique.
 

 

Jeff Mills – The Bells

 
Originaire de Detroit, Jeff Mills est l’un des pionniers de la Techno au même titre que Juan Atkins, Derrick May et Kevin Saunderson. Jeff Mills commence sa carrière en tant que DJ sous le nom de scène The wizard. Ce n’est que plus tard, en 1988, que l’artiste se met à la composition en formant the Final cut avec Anthony Srock. En 2018 installé à Paris, Jeff Mills est un artiste complet, il est un ambassadeur du mouvement techno. Sa musique est jouée dans le monde entier dont sa production The Bells qui a été écoutée plus de 2 millions de fois sur YouTube.
 

 

Plastikman – Spastik

 
Plastikman est le projet minimal du producteur Richie Hawtin. Sortie en 1994 sur NovaMute la track Spastik a été cliquée plus de 2 600 000 fois sur YouTube. Un nombre de visionnage qui confirme à quel point le producteur a un impact fort sur l’évolution de la techno actuelle.
 

 

Ben Klock – Subzero

 
Ben Klock est l’un des producteurs techno les plus emblématiques de la scéne techno minimale de Berlin. D’abord chez Memo, le label Minimal de B-Pitch Control puis sur le label du Berghain OstGut Ton, le dj et producteur allemand n’a jamais trahi sa musique. Une bonne dose de basses lourdes, des sons hermétiques, industriels pur un mix mental des plus bluffants. Subzero de Ben Klock fait partie des tracks techno qui resteront à jamais marquées dans ce courant musical. Plus les années passent plus le nombre d’écoutes augmentent et est actuellement à plus de 11 900 000 écoutes.
 



Sam Paganini – Rave (Original Mix) [DRUMCODE]

 
Paru sur Drumcode courant de l’année 2004, le titre Rave de Sam Paganini fait parti de ces morceaux techno qui comptabilise une nombre exponentiel de vues sur la plateforme YouTube avec plus de 23 millions de vues. Rythmée, entraînante et techno, Rave est devenue un hymne pour tous les amateurs et passionnés de musique électronique dans le monde.
 

 

Extrawelt – Soopertrack Original (High Quality)

 
Extrawelt est un duo allemand de musique électronique composé originaires de Hambourg. Depuis 1992, les producteurs produisent de la minimale pour le plus grand plaisir des initiés et des nouveaux fans. Soopertrack de Extrawelt est sorti sur le label référence anglais Border Community. La vidéo a été visionnée plus de 2 200 000 fois et c’est loin d’être fini.
 

 

Trentemøller – Moan (Trentemøller Remix)

 
Si il y a bien un des artistes qui marquent le paysage de la techno dans le monde c’est le producteur danois Trentemøller. Talentueux l’artiste a sorti de nombreux morceaux devenus des références. Quand Trentemøller remixe sa track originale Moan, ça donne une pépite. Jouée plus de 6 millions de fois, ce remix connaît le succès.
 

 

Adam Beyer – Teach Me

 
Faut-il vous présentez ce monument de la techno ? Adam Beyer c’est le technoman scandinave le plus populaire de la planète. Sur le circuit depuis les origines de ce l’on appelle techno, Adam Beyer est devenu dj, producteur et boss de son label Drumcode. La track Teach Me lui vient de franchir tend vers les 2 millions d’écoutes.
 



Nina Kraviz – Ghetto Kraviz (Official Music Video)

 
Nina Kraviz est l’icône incontournable de la techno. La djette russe a su s’imposer en une décennie comme “une” référence mondiale de l’underground. Signant des tracks à succès et lançant son label Trip en 2014, Nina Kraviz est la chef de meute d’un crew de jeunes loups en quête de rave atypique et de grandeur musicale. Sur YouTube la track de Nina Ghetto Kraviz a fait péter les 6 millions de vues. Wow!
 

 

Bjarki – I Wanna Go Bang [TRIP003]

 
Bjarki, le protégé de Nina Kraviz sort certainement l’une des tracks les plus jouées par tous les djs dans tous les clubs et festivals lors de l’année de sa sortie, en 2015. I Wanna Go Bang fait partie du Top 20 des meilleurs titres de Techno en 2017 suite au vote du public organisé pour les 20 ans du Awakenings Festival. Une dinguerie qui a été jouée plus de 4 000 000 de fois sur YouTube.
 

 

Amélie Lens – Drift

 
L’artiste belge a conquit le coeur du public. En peu de temps la jeune star de la techno est montée aux rangs des djettes les plus populaires. La jeune djette et productrice a signé de nombreuses tracks en featuring et en solo dont Drift paru sur son EP Contradiction sur Second State en 2017 va atteindre les 3 millions de vues dans les prochains mois.
 



Oliver Koletzki – Bring Me Home (Original Mix)

 
Le boss de Stil Vor Talent n’est pas à son premier succès. Populaire Outre-Rhin, Oliver Koletzki se fait mondialement connaître en 2005 avec son titre underground Der Mückenschwarm. En 2018, on ne peut applaudir son parcours remarquable et ce n’est pas étonnant que ses tracks soient écoutées des millions de fois sur YouTube comme notamment ce morceau envoûtant qu’est Bring Me Home qui approche les 10 000 000 de vues.
 

 

Kiasmos – Looped

 
Le duo islandais composé de Ólafur Arnalds et Janus Rasmussen ne cesse de produire des pépites. Kiasmos a su proposer des tracks techno et expérimentales qui ne laissent aucun doute sur la richesse des morceaux et le niveau technique des musiciens. Looped sorti en 2015 sur Erased Tapes est devenu une référence pour Kiasmos et comptabilise pas moins de 1 760 769 vues sur YouTube.
 

 

David August – Epikur

 
David August est un compositeur allemand de musique électronique. Il sort son premier EP intitulé Times sur le label de Oliver Koletzki Stil Vor Talent en 2009. Puis signe sur des labels prestigieux tels Diynamic Music ou encore sur Counter Records, sous-label de Ninja Tune en 2016. C’est en 2013 que David August produit son premier album qu’il nomme Times. En 2014 son EP nommé Epikur sort du studio et c’est une . Mélodique, mentale, prenante cette track à régaler presque 2 millions d’auditeurs sur la plateforme de streaming.
 

 

Kollektiv Turmstrasse – Sorry I’m Late

 
Le duo allemand composé Christian Hilscher & Nico Plagemann aka Kollektiv Turmstrasse est sur toutes les lèvres des fans quand on parle de Techno house “Body and Soul”. Pour Kollektiv Turmstrasse la musique est aussi importante pour le corps que pour l’esprit et donc chaque comosition qu’ils signent devient un régal auditif. A vous d’en jugez par vous-même avec Sorry I’m Late qui nous fait kiffer presque 3 millions de personnes par son groove.
 



Ellen Allien – Sun The Rain

 
Qui l’aurait cru ? Sun the Rain, quatrième titre de l’album Dust composé et produit par Ellen Allien a passé le millions d’écoutes sur YouTube. Une track qui ne représente pas vraiment l’univers musical de l’artiste qui oeuvrait à ses débuts dans la techno puis et devenue championne de l’EDM indigeste. Toute fois Sun the Rain est plaisante à écouter.
 

 

Modeselektor – Berlin

 
Gernot Bronsert et Sebastian Szary sont Modeselektor, un duo d’artistes berlinois issue de la vague techno des années 90. En 2000, Modeselektor intégre de Ellen Allien B-pitch Control et en moins d’une décennie, le groupe devient une référence de l’électronique. Talentueux et créatif, les deux producteurs ne cessent de composer et sortir des pépites. Leur track groovy Berlin avec la participation Miss Platnum est le sixième titre du troisième album Monkeytown sorti en 2011. Ce morceau posté sur YouTube a franchi le cap des 2 000 000 vues.
 

 

Moderat – Bad Kingdom

 
Depuis la création du projet Moderat, les basses ronronnantes des producteurs de Modeselektor et la voix assumée de Apparat font très bon ménage. Sur II le second album de Moderat sorti sur MonkeyTown Records, Bad Kingdom est la piste référence du LP. Accompagnée d’un clip officiel conçut en story-board signé par Pfadfinderei et avec la contribution de plusieurs illustrateurs , la vidéo cumule un nombre vertigineux de vues plus de 14 millions de vues.
 



Sky and Sand de Paul Kalkbrenner

 
En 2008, Paul Kalkbrenner s’est fait connaître du grand public en interprétant le rôle principal dans le film Berlin Calling réalisé par Hannes Stöhr. Le producteur allemand signe également la B.O. du film. La piste principale est Sky and Sand accompagnée de la voix de son frère Fritz. Un morceau qui connaît le succès et qui a dépassé les 50 millions d’écoutes sur YouTube.
 

 

Anetha – Acid Train

 
Anteha, la djette et productrice française techno qui monte a sorti Acid Train chez Anagram. La productrice et résidente de Blocaus, n’aurai pas trouvé mieux comme titre dès les première on se fait envahir par le rythme puissant des beats et les vagues acides du 303 pénétrantes. Une track qui a passé les 1 000 000 de vues sur YouTube.
 

 

Paul Ritch – Run Baby Run

 
Le parcours du producteur electro parisien Paul Ritch est remarquable. En 2007, il se fait remarquer en sortant Samba et c’est à ce moment que sa carrière commence. Cela maintenant 10 ans que Paul Ritch sillonne de clubs en festivals à travers le monde pour jouer son live et se faire acclamer par des millions de clubbers. Run Baby Run paru sur le label suédois Drumcode et est une mise en bouche de se qui vous attend en live. Avec un peu plus de 10 000 000 de vues sur YouTube Paul Ritch est une valeur sûre du circuit.
 

 

Popof – Do You Want Me

 
Des free parties aux festivals hypes de Croatie. Popof a su au fils des décennies garder son authenticité et colporter sa vision qu’est celle de la musique libre. Son style techno, rapide, énervé laisse place à la magie de Do You Want Me qui reste les sons techno les plus lus sur la plateforme YouTube avec presque 10 000 000 millions de vues sur le compteur.
 

 

Oxia -Domino

 
Devenue le morceau electro incontournable depuis plus de 12 ans, la track Domino de Oxia a été écoutée plus de 35 millions de fois sur YouTube. Le nombre augmente augmente. Cela révèle à quel point le public est fan de cette tune qui continue d’être jouée dans les clubs et festivals du monde entier.
 



Len Faki – My Black Sheep

 
2018 marque les 10 ans de My Black Sheep de Len Faki. Pour l’occasion le boss de Figure a réédité des vinyles en édition limitée. Ce track représente la techno de Len Faki : minimaliste, sombre, puissante et vient de passer la barre le million de vues.
 

 

DJ Hyperactive – Wide Open (Len Faki DJ Edit)

 
Mais quelle puissance ! Quand Len Faki s’attaque aux classiques techno. Le producteur transforme l’original en véritable hymne. Si il y a bien une chose à faire maintenant, c’est de lancer la track comme l’on fait plus de 4 millions de personnes déjà et d’apprécier ce qu’on appelle techno.
 

 
Enjoy !


Ces articles vont vous intéresser