You are currently viewing Le duo munichois KIDSØ annonce leur premier album nommé ‘Fir’ via Embassy Of Music
Created with GIMP

Le duo munichois KIDSØ annonce leur premier album nommé ‘Fir’ via Embassy Of Music



Après le déjà très réussi EP Apart (2018) et des singles forts comme « Father, Childhood et Hologram », leur premier album Fir sortira en mars 2022 sur le nouveau sous-label d’Embassy of Music esc/ctrl. KIDSØ a enregistré et produit leur album dans leur propre studio, dans leur ville natale de Munich, et il a été masterisé par Robin Schmidt, qui a notamment travaillé pour HVOB, Fritz Kalkbrenner et Mumford and Sons.

 
Le titre de l’album Fir est basé sur la chanson du même nom. Pour Martin Schneider, un choix parfait. La moitié de KIDSØ déclare :
 
 

« La chanson montre que nous ne faisons pas seulement de la musique pour le salon, mais que nous avons aussi ce dynamisme qui fonctionne en club ou en concert. « Fir », en tant que chanson et en tant qu’album, porte les deux parties. »

 
Moritz Graßinger explique :
 
 

« Nous nous ennuyons tous les deux quand la techno ou l’électro retombe toujours sur les mêmes sons et les ficelle d’une nouvelle manière. C’est pourquoi nous recherchons pour nos chansons des sons, mais aussi des échantillons vocaux que l’on n’a pas déjà entendus mille fois. »

 
 
Les huit titres de Fir prouvent de manière impressionnante qu’ils ont le bon flair pour le faire. « Finja », par exemple, commence de manière calme et élégiaque et devient de plus en plus dansant, dans « Breathing », ils atteignent l’intensité tranquille d’un Olafur Arnalds avec peu de moyens, mais avec les bons, et dans « Woodbird », qui clôt l’album, ils font monter la température une fois de plus, dans un morceau détaillé au groove chaud, avec une mélodie de piano enjouée et de belles guitares à la fin.
 
Moritz Graßinger s’exprime :
 
 

« Le fait qu’il y ait enfin un album après de nombreux concerts enthousiastes est ironiquement aussi grâce à la pandémie de ces deux dernières années. Nous voulions sortir un album depuis longtemps, mais nous avions parfois des difficultés à terminer les chansons. Peut-être aussi parce que nous les poussions souvent dans des directions différentes en concert. »

 
Tous ceux qui ont vu KIDSØ en concert savent de quoi il s’agit. Martin Schneider explique :
 
 

« Nous avons toujours voulu conserver cette énergie qu’un concert comme celui-ci déclenche. Nous ne sommes pas vraiment des adeptes des raves – même si notre musique pourrait aussi y fonctionner. »

 
 


À propos de KIDSØ :

 

© KIDSØ

 
Le duo munichois et groupe de scène KIDSØ joue une musique que l’on a envie d’entendre et de ressentir en même temps. C’est ce que l’on pourrait peut-être décrite comme une mélancolie dansante. Ou, comme Moritz Graßinger (synthétiseurs analogiques, piano, percussions) et Martin Schneider (batterie, e-percussions, installation vidéo), le disent parfois en souriant :
 
 
« La musique électronique pour les gens qui n’écoutent pas souvent de la musique électronique ».
 
 
Tous deux sont en quelque sorte dans le mille. Et d’une certaine manière aussi, ou seulement de manière insuffisante. Car ce qu’ils produisent tous les deux sous le nom de KIDSØ peut difficilement être rangé dans des cases de style ou enfermé dans des adjectifs euphoriques. C’est de la musique électronique au sens propre du terme, c’est certain. Mais pas l’électronique du type « doigt en l’air, nous frotter les uns contre les autres à Berghain« , mais plutôt celle que Jon Hopkins produit lorsqu’il a mangé les bons champignons. À la différence que KIDSØ enregistre, ce sont de façon essentiellement analogique et organique.
 
Vous devriez donc déjà attendre avec impatience le moment où vous pourrez voir KIDSØ en concert. Non seulement en raison de l’énergie qu’ils dégagent sur scène, mais aussi parce que les concerts sont étonnants non seulement sur le plan musical, mais aussi sur le plan visuel. Vous pouvez déjà le deviner en regardant la vidéo de « Finja ».
 
KIDSØ montre souvent des vidéos et des photos en coupes rapides et dures ou en collages artistiques, avec des moments surréalistes, par exemple lorsque des déserts, des forêts et des montagnes se transforment soudainement en tubes gigantesques, que des gratte-ciel s’enfoncent dans la terre ou que des villes entières défient la gravité. Martin, qui est responsable de la composante esthétique, explique :
 
 

« L’expérience visuelle est un élément inconditionnel de notre art. Combinée aux huit nouvelles chansons, cela créera des expériences de concert fascinantes qui ont été manquées pendant si longtemps. »

 


Streamer/Commander l’album Fir de KIDSØ via Embassy Of Music

 

 
Tracklist du LP Fir :
 
01. KIDSØ – Fir
02. KIDSØ – Plain
03. KIDSØ – Finja
04. KIDSØ – Fall
05. KIDSØ – Hide
06. KIDSØ – Breathing
07. KIDSØ – Lost And Found
08. KIDSØ – Woodbird

 
Site officiel de KIDSØ
Suivre KIDSØ sur Facebook
Suivre KIDSØ sur Instagram
Suivre KIDSØ sur Twitter
Regarder KIDSØ sur YouTube
Écouter KIDSØ sur SoundCloud